Structure

 

Le centre de renfort est composé d’un groupe de commandement comprenant tous les officiers et sous-officiers supérieurs rattachés à l’Etat-major du service du feu.

Ce groupe comprend en fait les officiers de service au nombre de 14 qui assurent le commandement du centre de renfort pour les services de semaine et de week-end. Ils assurent également la conduite du poste de commandement.

Dans le nombre total des hommes composants un groupe d’intervention permanent, figurent des officiers, des sous-officiers, des chauffeurs machinistes, des porteurs d’appareil de protection de la respiration qui répondent aux critères médicaux exigences techniques, (notons que tous les officiers du CR possèdent le permis poids-lourds feu et sont aptes à effectuer également le travail de chauffeur-machiniste), tout officier répondant aux critères est porteur d’appareil respiratoire.

Groupes de piquet

Nous trouvons 10 groupes de piquet d’un effectif de 8 personnes dont une des personnes est en formation, pour assurer en permanence les week-end et les jours fériés de l’année, le groupe d’intervention de semaine jour/nuit est effectué par une partie des officiers pour l’intervention nuit et par des hommes incorporés au CR travaillants dans la région pour l’intervention de jour.

Groupes de renfort

Les groupes de renfort ont été constitués avec les hommes CR, ils comprennent des éléments volontairement incorporés dans les services piquets week-end. les contraintes liées à cette fonction: services de piquet, instructions spéciales, cours de perfectionnement, exercices plus fréquents, etc.

Groupes de relève

Les groupes de relève ont été constitués dans le but d’appuyer et de renforcer les groupes du CR. Ils comprennent le hameau de Prayoud, ainsi que les personnes astreintent au service du feu ne faisant pas parties du CR.

Les weekends de piquet sont organisés comme il suit :

Les dix groupes de piquet Week-end effectuent leur service du vendredi à 19h30 au lundi à 5.30h.

durant ce piquet les hommes doivent se trouver dans la commune et être atteignables immédiatement.

Durant la semaine les hommes sont atteints par les alarmes téléphoniques (SMT 750) sur leur lieu de travail ou à leur domicile, ainsi que par pager ou bips. Le commandant et le remplaçant sont atteignables simultanément par pager et sur appel téléphonique.